Comment bien choisir sa table de massage fixe ?

par CYRILLE GAWLOWSKI

L'investissement dans une table de massage est un moment clé dans votre vie professionnelle, marquant parfois le début de votre carrière. Plus qu'un simple outil, c'est un investissement. Le choix est large, et si vous n'êtes pas armé(e) des bonnes informations, il est facile de vous perdre au milieu de toutes les annonces... Nous vous proposons donc un rapide décryptage afin de cerner au mieux la table qu’il vous faut, en 2 étapes et avec quelques conseils en sus !

Ou table de pratique pour les ostéopathes. À noter qu’une table d’ostéopathie est généralement un peu plus étroite et possède une mousse plus ferme.

Vous l'aurez compris si vous avez déjà fait quelques recherches, il existe plusieurs types de table.

Dans un premier temps il vous faudra choisir le type de table le plus adapté à votre pratique (domicile, nécessité de pouvoir lever ou descendre la table facilement etc...) avant de choisir des ‘options’ selon votre façon de travailler.

La table pliante : pour tous les environnements ?

Idéale pour ceux qui ont un petit budget et / ou qui font des déplacements à domicile. Notez que ces tables sont les plus légères et ‘transportables’, mais restent tout de même d’un certain poids (12kg voir plus). La structure peut être en bois ou en aluminium.

Les professionnels qui optent pour une table pliante mettent en avant son prix –raisonnable, son poids – léger, et mobile, possibilité de ranger la table. Certaines sont par ailleurs modulables avec de nombreux accessoires disponibles. Elle est incontournable si vous vous déplacez à domicile. N’hésitez pas à demander une housse avec roulettes pour la transporter plus facilement.

En revanche, en conséquences, ces tables seront plus fragiles sur le long terme. Fabienne Krotoff, Ostéopathe souligne à ce titre que ces tables auront tendance à faiblir pour un ostéopathe qui pratiquerait des techniques structurelles répétées sur ce genre de table.

La table fixe adaptée à votre profession

Elle conviendra à ceux qui ne font pas de domicile et qui n’ont pas besoin de varier régulièrement la hauteur de la table (comme pour les tables pliantes). Comme son nom l'indique, elle n’est pas transportable.

Son prix reste raisonnable sachant que c’est un investissement qui vous accompagnera quotidiennement dans votre exercice (aux alentours de 400€-500€). De nombreuses options sont disponibles pour ces tables, allant même jusqu’à la table en bois polarisé pour les professionnels qui travaillent en énergétique. Par ailleurs, ces tables sont de façon générale plus solides que les tables pliantes

Reste encore qu’il faut pouvoir ajuster la hauteur facilement et que ce n’est pas le cas de toutes les tables, le mécanisme de vis de serrage demandant souvent du temps et des efforts pour simplement descendre la hauteur de votre table.

La table hydraulique pour un plus grand confort d’utilisation

Vous retrouverez en général les mêmes options que sur les tables de type fixe, mais varier la hauteur du plateau sera ici beaucoup plus facile grâce à un système hydraulique (similaire à votre chaise de bureau) qui s’actionne par simple pression du pied (le patient n’a pas besoin de descendre de la table).

En conséquence, la table présente une meilleure ergonomie pour le praticien car la table se monte et se descend plus facilement. En parallèle des accessoires supplémentaires, moins chers que pour les tables hydrauliques, rendront votre table plus modulable.

En revanche, le prix global de votre équipement, en comparaison aux modèles précédents, sera plus élevé et vous devrez bénéficiez d’un bon SAV au cas où le système hydraulique fasse défaut.

La table électrique : le « must have »

C’est le type de table qui propose le plus d’options avec une facilité d’utilisation de par ses commandes électriques. Pour un même choix d’options par rapport aux autres types de table : elle est la plus ergonomique mais aussi beaucoup plus chère.

L’ergonomie pour le patient et pour le thérapeute est maximale et l’utilisation est bien plus facile (une simple télécommande suffit). Tout cela a un coût, évidemment. Mais si ces tables sont plus chères, elles s’accompagnent souvent d’un très bon suivi de la part des fournisseurs en cas de défaillance. Autre inconvénient : son poids. Une fois posée, la table sera relativement difficile à déplacer malgré l’existence de roulettes.

En résumé, vous devrez donc choisir votre table en fonction de votre activité et de votre patientèle. Tous les critères sont à prendre en compte pour un confort maximal à la fois du thérapeute et du patient. À noter, que la différence se fait souvent sur des options (quel type de plateau, densité de la mousse, etc) et/ou accessoires (têtière, porte drap, repose poignet, etc) qui démultiplient le confort et les possibilités de votre table quelle qu’elle soit. Pour certains thérapeutes, ils sont indispensables.

Le conseil de Fabienne Krotoff (Ostéopathe) sur le prix des tables

« N’hésitez pas à comparer les tables chez vos confrères et prendre les références quand un modèle vous ‘tape’ dans l’œil. Vérifiez toujours le poids que peut ‘accepter’ votre table et notamment pour les modèles hydraulique et électrique ! Les salons aussi sont l’occasion de tester les tables de différents fabricants ainsi que les différents modèles et options proposés mais surtout d’avoir des tarifs avantageux... N’oubliez jamais de faire marcher la concurrence : pour faire baisser les prix, vous faire offrir la livraison (indiquez toujours votre étage et la présence ou non d’un ascenseur surtout pour les modèles lourds), vous faire offrir des options non comprises dans un modèle de base ou vous faire retirez votre ancienne table…Enfin, réfléchissez aussi au mode de financement : pour un professionnel un ‘matériel ‘ de plus de 500 euros HT doit être déduit en amortissement sur plusieurs années. Il est alors beaucoup plus judicieux d’acheter une table en leasing pour étaler ses frais professionnels (mais vérifier alors que la durée du leasing soit inférieure à la durée de garantie de la table qui est en général de 3 ans). »

Gardez à l'esprit que vous investissez dans un outil de travail. Sur ce, nous vous souhaitons un bon massage !

Avec la collaboration de Fabienne Krotoff

Fabienne Krotoff Ostéopathe à Paris XVe.

Je poursuit des formations en parallèle, notamment dans le domaine de la périnatalité.