Comment trouver une table de massage solide ?

par CYRILLE GAWLOWSKI

Vous souhaitez investir dans une bonne table de massage ? Vous voulez que cet investissement soit sur le long terme ? Parce que quitte à y mettre le prix, hors de question de changer de table au bout de seulement 5 ans. Et vous avez raison ! Voici quelques astuces à connaître pour choisir la table qui vous accompagnera dans vos massages durant les prochaines années...

La première chose à savoir est qu'il n'existe pas une mais des tables de massage. On peut catégoriser ces tables en 4 catégories :

Si vous ne pratiquez pas le massage à domicile, vous pouvez d'ores et déjà éliminer la table pliante de vos choix. Celle-ci s'use rapidement du fait de ses incessants voyages. Pour qu'une table dure dans le temps, il vous faut être attentif à de nombreux critères que nous allons maintenant développer.

Combien me coûtera ma table ?

Les prix varient selon les modèles : une table pliante en entrée de gamme vous coûtera 100 €, alors que du haut de gamme ira chercher dans les 500 €. Pour une table fixe simple, vous en aurez entre 250 € et 1.000 €. On grimpe encore un peu plus dans les prix avec la table électrique qui coûte entre 900 € et 2.900 €. Enfin la palme d'or revient à la table hydraulique, que vous ne trouverez pas à moins de 1.000 € et qui peut monter jusque 3.700 €. Méfiez-vous des prix bas : si un fabricant casse les prix, il y a souvent une raison. Et cette raison est rarement une meilleure solidité de la table... Pour l'assurance d'une table de qualité, le mieux reste de choisir une marque reconnue, comme Habys par exemple. Enfin une garantie assure la réparation en cas de problème. Et elle permet de voir la confiance du fabricant en ses produits. Petit conseil : demandez une garantie fabricant de façon à vous adresser directement au fabricant en cas de défaillance. Et faites attention que les dommages subis par la table ne soient causés ni par vous, ni par votre patient. Autrement la garantie ne fonctionnera pas...Messieurs, c'est l'heure de faire vos comptes.

Quel matériau choisir pour une meilleure solidité ?

Une table se décline sous plusieurs matériaux : bois, aluminium, matériaux composites... L'aluminium est le plus léger, et est donc à prendre en compte lors de l'achat d'une table pliante. Très résistant, il offre également un design moderne et lumineux. Le bois quant à lui est plus noble, plus chaud. Il est également très robuste et offre une longue longévité ainsi qu'une certaine stabilité à votre table. Plusieurs bois sont utilisés (l’érable, le mahogany, l’acajou...), mais le bois massif est ce qui se fait de plus résistant, notamment le hêtre. Une table lourde bouge moins. Une table qui bouge moins dure plus longtemps. Le bois est le matériau le plus lourd : vous voyez où je veux en venir ? Concernant le matelas, optez pour une mousse sans CFC, par souci écologique, tout simplement. Pour la même raison, préférez un revêtement en PU (polyuréthane) plutôt qu'en PVC. En plus le PU est plus souple et ne craquera pas sous le poids du client. Autre aspect de la résistance : vous devez être certain que votre table pourra accueillir tous types de patients, même les plus costauds. Ainsi vérifiez bien la charge maximum de travail. Le plus important est la résistance au travail, à savoir le poids qu'elle peut supporter en un point précis (quand le client se retourne par exemple). Une résistance au travail standard est de 200 kg et vous laisse donc pas mal de marge.

Attention, ne confondez pas la « résistance au travail » avec la « charge statique maximum ». Cette dernière est le poids que votre table peut supporter quand il est également réparti sur la surface de travail. De nombreux vendeurs mettront en avant une charge statique maximum de 900 kg, mais elle n'empêchera pas votre patient de passer à travers la table si votre résistance au travail est de seulement 180 kg.

Existe-il des accessoires rallongeant la durée de vie de ma table ?

Une table stable dure plus longtemps, et certains accessoires viennent appuyer cette stabilité. C'est le cas des tendeurs pour les tables pliantes, câbles d’acier reliant les pieds des tables, dont la force de rupture est de 525 kg. Les tables ayant des tendeurs sont donc d’une très grande stabilité, et permettent un usage intensif. Concernant la têtière (si vous en avez une), utilisez une têtière jetable que vous placerez sur la têtière originelle pour la protéger. De matière absorbante et douce pour la peau, vous devrez la changer entre chaque client pour des raisons d'hygiène. En cas de déplacement investissez dans une housse qui protégera votre table lors de ses déplacements. Ces housses sont simples ou à roulettes. Les roulettes sont une fausse bonne idée, puisqu'elles s'usent vite et sont plus lourdes qu'une simple housse. Si enfin, vous ne vous déplacez pas, une housse en nylon léger suffit à protéger votre table une fois la journée finie.

Comment entretenir ma table ?

C'est comme tout : si vous voulez que ça dure, il faut en prendre soin. Pour nettoyer votre table, l'eau savonneuse suffit. Pensez juste à bien rincer après. Vous pouvez également utiliser des produits d'entretien, mais vérifiez qu'ils ne soient pas nocifs pour votre revêtement. Cette vérification est simple : le secret est d'utiliser votre produit sur une partie cachée du revêtement, sous la table par exemple. Enfin, nettoyez votre table après chaque massage avec une lingette corps et non une lingette que vous utilisez pour faire votre salle de bain.

Vous savez désormais tout ce qu'il y a à savoir pour faire le meilleur choix. Il vous appartient de prendre soin de votre table : c'est votre investissement, votre compagnon de route sans qui le voyage dans les contrées du massage n'est pas possible. Bonne route !