Équilibre acide-base : un besoin fondamental pour l’organisme

par GUILLAUME FOURNEL

Une bonne alimentation ne se limite pas à assurer un apport énergétique et nutritionnel optimal, ce serait bien trop simple. Vous devez en effet respecter l'équilibre acide-base de votre corps. "L'acide" quoi ? L'acide-base, c'est à dire veiller à ne pas avoir un taux d'acidité trop élevé. Ca vous parait abstrait ? Sachez qu'un taux d'acidité trop élevé dans le sang ou les tissus a pour conséquence un dépôt de certains déchets présents dans les liquides de l'organisme, ce qui peut provoquer des tendinites et des calculs rénaux. De même vos muscles ne se contracteront plus aussi efficacement, ce qui a pour effet une claire diminution de vos performances physiques.

Tout est une question d'équilibre : votre organisme ne doit pas contenir trop d'acidité, mais un minimum est tout de même requis. Comment trouver ce juste équilibre et s'y tenir ? Ce n'est pas bien compliqué, tant que vous suivez nos conseils.

Qu'est-ce que l'équilibre acide-base ?

L’acidité se mesure sur l’échelle du pH qui va de 0 à 14. Notre corps a besoin de conserver un niveau d’acidité très précis. Plus particulièrement, le pH du sang doit impérativement rester à un niveau compris entre 7,34 et 7,45. Pour ce faire, le corps dispose de systèmes tampons qui permettent au sang de conserver un pH constant. Ces systèmes tampons vont en réalité puiser dans les réserves de minéraux alcalins du corps : les os, les dents, les muscles... Ainsi, une trop forte acidité du corps va toujours entraîner une déminéralisation.

Dans un second temps, le corps doit éliminer l’acide par plusieurs moyens, notamment via les reins, les poumons, et la peau. Les reins sont en effet les filtres du sang qui vont permettre d’expulser l’acide en excès. C’est d’ailleurs par l’urine qu’on peut mesurer le niveau d’acidité d’un individu. Des tests peuvent être réalisés en laboratoire ou à l’aide de simples bandelettes réactives. Le poumon quant à lui permet à notre organisme de rejeter lors de l'expiration du dioxyde de carbone, un élément fortement acide.

Enfin la peau contribue également à purger le corps de son acidité au travers de la sudation.

L'importance de la nutrition

Les médecins nutritionnistes recommandent désormais de traiter le problème de l’acidité corporelle en priorité. Mais comment faire pour rétablir un bon équilibre acide-base ? Dans le principe, rien de plus évident car il suffit de privilégier les apports en éléments alcalins (basiques) ce qui favorisent l’élimination des acides. Dans la pratique, il faut revoir notre mode de vie dans son intégralité.

La première étape passe par la nutrition. Manger plus d’aliments alcalinisants, autrement dit, manger plus de fruits et légumes. Ils sont les seuls à apporter des minéraux en quantités suffisantes sans créer d’acidité. Ca peut paraître étonnant pour ceux qui considèrent que les agrumes comme le citron, par exemple, sont plutôt des aliments acide. Ce dernier, par sa forte teneur en acide citrique, pourrait sembler être un aliment acidifiant mais il n’en est rien. En effet, c’est le pH généré à la suite de la digestion qui importe. Dans le cas du citron, l’acide citrique se transforme en citrate, une substance chimique fortement basique.

Il est tout aussi important de surveiller de très près la consommation d’aliments acidifiants. Les viandes, le poisson, les céréales et l’alcool sont tous des aliments ou boisson dont il faut limiter la consommation. Plus encore, certaines associations d’aliments sont à éviter. Par exemple, il faut manger les fruits et légumes en dehors des repas pour bénéficier pleinement de leur effet alcalinisant. Pour obtenir un bon équilibre acide-base il faut un régime varié et à chaque repas, 1 assiette composée pour 2/3 d’aliments alcalinisants (légumes) et pour 1/3 d’aliments acidifiants (protéines ou féculents).

Le rôle de l'exercice physique

Pour la seconde étape, il faut privilégier un mode de vie qui favorise l’élimination des acides du corps. L’exercice physique modéré pendant 30 minutes, au moins 3 fois par semaine, permet au corps de déloger l’acidité qu’il a pu accumuler au fil du temps. Plus surprenant, les émotions peuvent avoir un impact important sur l’acidité corporelle. Ainsi,la colère, l’angoisse ou le stress créent de l’acidité dans le corps et sont donc des émotions qu’il faut éviter. L’exercice physique fournira un bon départ pour commencer à lutter contre ces émotions négatives. D’autres activités comme le Yoga ou le Qi Gongpermettent également de favoriser une relaxation intense et ainsi éviter l’apparition de ces émotions.

La question qui peut alors se poser serait de savoir en combien de temps le corps peut rétablir un équilibre acide-base. La réponse dépend entièrement du terrain que l’on traite. En effet, une personne ayant été exposée à une forte acidité, pendant une très longue durée nécessitera beaucoup plus de temps pour rétablir un équilibre acide-base favorable au bon fonctionnement du corps. Plus encore, l’assiduité avec laquelle sera suivie l’amélioration de l’alimentation ainsi que du mode de vie aura une grande influence sur le temps de rééquilibrage. Des compléments alimentaires à base de citrates et de bicarbonates peuvent aussi accélérer le processus d’alcalinisation des cellules du corps. De tels compléments alimentaires commencent à faire leur apparition sur le marché. Certains laboratoires proposent des produits présentant notamment de fortes concentrations de potassium, un élément minéral indispensable et qui trop souvent fait défaut dans notre alimentation.

Encore une fois, alimentation et exercice physique sont les conditions sine qua non à votre bien-être. En plus de vous débarrasser de l'acidité, ce mode de vie traitera de nombreux autres soucis de votre vie quotidienne et vous aidera à vous sentir mieux dans votre peau. Veillez donc à respecter une bonne hygiène de vie : votre corps vous en sera reconnaissant.

Avec la collaboration de Annie Casamayou

Annie Casamayou Je suis naturopathe, réflexologue et enseignante de yoga, passionnée par les méthodes de soins doux et naturels. Je me suis perfectionnée en aromathérapie et les huiles essentielles sont mes grandes amies. Je reçois en rendez vous à Levallois (92) et anime régulièrement des ateliers sur des thèmes liés à la santé et au bien être au naturel. Auteur de livres sur l'alimentation bio et la santé naturelle : - Le safran, Ed. Anagramme 2012 - Le curcuma, Ed. Anagramme 2012.