Un fauteuil de massage, comment ça marche ?

par GUILLAUME FOURNEL

Les composants de base d'un fauteuil de massage sont toujours les mêmes : des roulettes alignées sur des bras de massage forment des rouleaux, qui se déplacent du bas du dos jusqu'en haut de la nuque, ou bien partent de la colonne vertébrale vers l'extérieur. A ces rouleaux s'ajoutent des boules de massage. Chaque fonction est rendue possible par un ou plusieurs moteurs électriques.

L'utilisateur choisit d'activer telle ou telle fonction à l'aide d'une télécommande ou d'un écran. Le fauteuil a une sorte de cerveau : une carte mémoire qui permet d'enregistrer des programmes de massage personnalisés ou pré-établis. Parfois, les fauteuils comprennent une partie basse pour reposer ou même masser les jambes et les pieds, à l'aide de rouleaux ou d'airbags. Certains sont également équipés d'un dossier chauffant. Enfin, le tout est recouvert d'un revêtement qui doit être solide pour résister à la chaleur et aux frottements des rouleaux.

La qualité de chacun de ces éléments est essentielle, c'est d'elle que dépend l'efficacité des massages réalisés par un fauteuil. Les modèles les plus récents offrent plusieurs innovations : certaines constituent un vrai plus mais d'autres restent des gadgets qui n'ajoutent pas grand chose aux bienfaits du massage.

Besoin de conseils pour acheter votre fauteuil de massage ?

Avec la collaboration de Vincent Arin Stocchetti

Vincent Arin Stocchetti Masseur Kinésithérapeute DE et Ostéopathe DO en Midi-Pyrénées.

Auteur de 3 ouvrages :

  • « Kiné ou ostéo, qui consulter ? », portraits croisés des 2 professions
  • « Sacrés patients », recueil de nouvelles, présentant un ensemble de portraits fictifs de patients, imaginés à partir de mes souvenirs professionnels.
  • « Soulagez-vous-même vos petites douleurs articulaires », guide d’auto-soins.