A savoir avant d'aller vous faire masser

par STEPHANE MILLET

Contrairement à ce que l'on peut penser, il ne suffit pas pour se faire masser d'aller se rallonger dans le cabinet de votre thérapeute et attendre que ça se passe. En effet, afin de recevoir votre massage dans des conditions optimales, un "travail" est à effectuer en amont. Un certain nombres de précautions sont notamment à prendre, comme la certitude de la qualification de votre thérapeute, le check de votre santé, etc... Malea vous guide dans les procédures à suivre.

Votre masseur est-il vraiment qualifié ?

Si la plupart des thérapeutes sont très doués, d'autres ne le sont pas du tout (et ne sont donc pas des thérapeutes). La plupart exhibent leurs diplômes sur les murs de leur cabinet. Ayant suivi des cours de biologie humaine, ils connaissent tous les systèmes qui composent notre organisme et leur fonctionnement. Il existe de nombreux types de massage : suédois, relaxants, Shiatsu, massage de grossesse… À vous de découvrir les spécialités proposées par votre masseur, confortablement installé sur votre table de massage.

Celui-ci a pour but de vous détendre ; donc, si vous avez la moindre inquiétude ou la moindre question, n’hésitez pas à lui en parler. Si votre instinct vous dit que quelque chose ne va pas, allez voir quelqu’un d’autre. La plupart d’entre nous sont très professionnels et passionnés par notre travail ; mais malheureusement, des brebis galeuses sont plus intéressées par l’argent que par le bien-être des gens. Assurez-vous donc de trouver le bon thérapeute qui saura vous aider.

S’il vous masse trop fort, dites-le-lui ; les thérapeutes sont formés pour reconnaître les signes de douleur : respiration forte, tensions...

Etes-vous en état de recevoir un massage ?

Un massage peut faire plus de mal que de bien ; vous devez donc consulter votre médecin afin qu’il vous fournisse un certificat. Un bon masseur vous posera quelques questions avant de vous manipuler : quels sont vos problèmes de santé, qu’est-ce qui vous tracasse… Il vous demandera aussi de ne pas hésiter à dire s’il masse trop ou pas assez fort, et demandera plusieurs fois au cours du massage si la pression exercée vous convient. Si quoi que ce soit vous gêne, n’hésitez pas à lui demander d’arrêter. Selon les circonstances, un masseur peut vous demander de revenir plusieurs fois afin de vous soulager efficacement.

Comment bien recevoir un massage ?

Retirez vos vêtements et mettez-vous dans une tenue décontractée. Une serviette vous couvrira. Le masseur découvre uniquement la zone massée. Méfiez-vous s’il insiste pour que vous vous déshabilliez complètement. Avant le massage, si vous en avez la possibilité, profitez d’un sauna chaud ou d’une douche. L’eau chaude, la vapeur tout particulièrement, détend les muscles et prépare la peau. Allongez-vous sur la table de massage et concentrez-vous sur votre respiration. Inspirez profondément 2 ou 3 fois et expirez lorsque vous êtes allongé. L’inspiration doit être lente, l’expiration un peu plus rapide.

Essayez de ne pas parler pendant la majeure partie du massage. Le silence est sacré et peut avoir un précieux impact sur votre tranquilité. Lorsque le masseur appuie sur les muscles, laissez l’air sortir de vos poumons en même temps que la pression. Inspirez lorsque le kinésithérapeute relâche ma pression.

Lorsque le kinésithérapeute déplace la serviette pour travailler sur une autre partie du corps, ne bougez pas ou ne tendez pas vos membres. Votre relaxation est altérée lorsque vous êtes tendu. Pensez à votre massage non pas comme un artiste qui travaille sur son œuvre, mais comme 2 artistes, vous et le masseur, qui faites un travail commun. Un peu comme une danse, sentez et ressentez le toucher et les pressions du kinésithérapeute. N’oubliez pas d’inspirer et d’expirer convenablement pendant le massage. Si vous connaissez bien votre masseur, vous pouvez tous les deux faire un pas vers l’autre et travailler ensemble, les mains et les bras du masseur sachant exactement quand appuyer, faire pression, frictionner ou tapoter.

Les derniers conseils avant le massage

Prenez une douche avant le massage et allez aux toilettes avant le massage : vous concentrer sur votre vessie durant le massage vous empêchera de vous relaxer. Durant la séance laissez-vous somnoler dès que c’est possible

Prenez le temps pour vous relever une fois la séance terminée et de boire beaucoup d’eau. La plupart des kinésithérapeutes mettent de la musique. Laissez-vous bercer par celle-ci. Si vous n’aimez pas la musique ou qu’elle vous déconcentre, demandez à ce que le son soit atténué ou à mettre un autre CD de musique relaxante. Vous pouvez même amener votre propre musique.

Enfin communiquez. N’ayez pas peur de prendre la parole pour dire ce que vous appréciez ou n’appréciez pas.