Qu'est-ce que le massage ayurvédique ?

par GUILLAUME FOURNEL

En terme de massage et bien-être, l'Orient n'a pas fini de nous surprendre. Issu d'une tradition millénaire, le massage indien (ou ayurvédique) purifie et libère les énergies, facilite leur circulation, apaise les tensions et permet une relaxation totale. C’est un massage médical et traditionnel indien. « Ayur » signifie vie, « veda » la connaissance. C’est un massage de prévention qui améliore le bien-être et l’épanouissement personnel. Les zones massées sont les points d’acupuntcure et les sept principaux centres d’énergie (les « chakras »). Le but étant le rééquilibrage des énergies, on associe au massage les éléments cosmiques : la terre, l’air, l’eau et le feu.

La tradition indienne, une pratique quotidienne du massage

Dans cette tradition, le massage joue un rôle important dans beaucoup d'évènements majeurs de la vie, tels le mariage et la grossesse, ou le soin des bébés et des enfants.La pratique du massage des bébés est aussi très répandue. Même au plus humble niveau de la société, où les gens vivent dans la rue et où privation et faim sévissent, on voit des mères oindre et masser leurs bébés quotidiennement, sans se soucier du trafic, des chiens, des passants et des vendeurs des rues tout autour d'elles. En Inde, masser n'est pas considéré comme un luxe, mais comme une des choses essentielles de la vie. Le massage quotidien se poursuit jusqu'à ce que l'enfant atteigne environ trois ans, où il se réduit à deux fois par semaines. A partir de six ans, les enfants prennent part à un rituel hebdomadaire avec d'autres membres de la famille, apprenant même à partager le massage avec autrui.

Historiquement, la pratique du massage indien s'est transmise à la fois par la femme et par l'homme, avec un accent différent pour chacun. La filière féminine se préoccupe avant tout de soins de toilette, de maintien des liens affectifs et d'éducation. Chaque semaine, le massage est pratiqué à la maison, où les mères nourrissent et entretiennent le corps de leurs enfants avec des huiles et des frictions du cuir chevelu. Les hommes également apprécient cette tradition du massage, d'un style plus vigoureux que pour les femmes, destiné à donner de l'énergie et à stimuler.

Etre masseur est une profession reconnue, à laquelle correspond même une caste particulière. Techniques et compétences sont transmises de père en fils. Faire l'expérience d'un massage indien laisse généralement chez le bénéficiaire une impression de détente et de soulagement. Certaines personnes ressentent un profond sentiment de paix, tel qu'on peut l'observer après la méditation.La longévité comme point d'origine A la différence de beaucoup d'autres traditions de guérison, le massage indien est aussi largement pratiqué aujourd'hui qu'il l'était il y a des milliers d'années. Il naît dans l'Ayurveda, l'un des systèmes de soin les plus anciens au monde. Remontant à plus de 4000 ans, l'Ayurveda se fonde sur les tradditions philosophiques et spirituelles de l'Inde. Il donne des directives détaillées sur la façon de parfaire sa santé et son bien-être, et englobe des aspects très différents de la vie quotidienne.

L'Ayurveda est connu comme la "science de la longévité". Il se base sur le principe holistique que la maladie ou l'affection se déclenche quand un déséquilibre se produit en nous. Il décrittrois forces énergétiques (appelées "doshas") : Vata, Pitta ou Käpha, chacune avec ses propres caractéristiques et son objet. Toutes les fonctions physiques, émotionnelles et mentales sont controlées par les doshas. Quand elles sont équilibrées et qu'elles travaillent en harmonie, vitalité et bonne santé nous habitent.

Le régime de santé ayurvédique est trés complet. Il comprend diète et exercice, yoga et méditation, remèdes à base de plantes pour se désintoxiquer ainsi que des traitements réguliers par le massage au moyen d'huiles essentielles. Un massage de la tête hebdomadaire est trés recommandé pour restaurer et maintenir l'équilibre dans les systèmes du coprs. En y adjoignant huiles et herbes spécifiques, on aide à stabiliser les doshas.

Energie et traitements ayurvédiques

Lorsqu’un médecin ayurvédique a déterminé la constitution de son patient (Vata, Pitta ou Käpha), il observe le corps de celui-ci, car c'est le miroir de ses déséquilibres internes. Il établira son diagnostic et, bien sûr, son traitement ou plutôt sa combinaison entre :

1°) le traitement des points d’énergie, les Marmas, par massage traditionnel basé sur des pressions ou insertions d’aiguilles afin de favoriser le flux énergétique et d’éliminer les blocages

2°) les nettoyages internes et externes, ou actions de purification appelées Panchakarma, qui améliorent la circulation d’énergie et les fonctions des organes par élimination des toxines. Ces Panchakarma sont : les inhalations, les vomissements, les lavements et les saignées

3°) le massage à l’huile (Snehanakarma)qui ramène les toxines à la surface de la peau suivi, mais pas le même jour, d’un bain de vapeur aux plantes (Swedanakarma) qui, par la sudation, élimine les toxines

4°) le traitement par les plantes avec des préparations à base, entre autres, de coriandre, de gingembre et de jasmin

Les Marmas ou les 107 points vitaux d’énergie

Points de rencontre entre les cinq principes organiques (ligaments, vaisseaux, muscles, os et articulations) les Marmas sont aussi des points de contact entre le corps et l’esprit. Ils sont des centres d’énergie après les principaux que sont les Chakras. Ce sont ces points, au nombre de cent sept, qui sont travaillés par le massage ayurvédique. Un mouvement circulaire doux permet d’éliminer les toxines et de faire circuler les énergies de manière optimale.

Quels sont ses avantages ? Dans ce massage, on ne s’occupe pas seulement de l’enveloppe corporelle. Par un relâchement des tensions du corps, des muscles, des nerfs, le massé laisse tomber ses défenses, atteint une détente parfaite et prend contact avec son monde intérieur. Le massage traditionnel ayurvédique le plus classique (Abhynga) masse tout le corps, suivant un certain ordre : d’abord la tête, puis le dos, les jambes, le ventre, la poitrine et le visage. Il utilise par ailleurs des huiles choisies selon la Dosha et le déséquilibre à soigner.

Ce massage agit sur le système cardiovasculaire, le système nerveux, le système lymphatique, il détend les muscles, améliore la digestion et l’élimination des déchets. Par ailleurs, véritable acte d’amour, il est bénéfique au niveau psychologique et apporte un bien-être inégalable. Notons encore que les bienfaits ne sont pas réservés au seul massé. Le masseur, ou le donneur, aussi, pour autant qu’il soit calme, décontracté et bien présent, va par le massage faire le plein d’énergie et ressentir une grande détente.

Comment pratiquer le massage ayurvédique

Le massé, calme et détendu, est à plat ventre, bras vers le haut. Avant de commencer, le masseur doit s’assurer de pouvoir faire le tour du massé sans jamais perdre le contact avec lui. Le masseur se concentre et se détend quelques instants.Le massage, à l’huile précédemment chauffée à la température du corps, commence par une prise de contact au niveau des épaules par exemple. A partir de ce moment-ci, le masseur garde le contact avec le massé. Voici la procédure à suivre pour pratiquer un massage ayurvédique digne de ce nom.

1°) Du bout de l’index et du majeur, tracez des cercles au niveau du coccyx d’abord dans le sens des aiguilles d’une montre puis dans le sens inverse

2°)Tracez maintenant le signe de l’infini dans un sens puis dans l’autre. Agrandissez votre geste et montez vers le haut du dos tout en traçant le signe de l’infini. Dans le même mouvement, redescendez vers le bas. Effectuez ces mouvements du haut vers le bas et du bas vers le haut plusieurs fois et couvrez bien toute la surface du dos

3°)Tracez des lignes horizontales sur le dos de gauche à droite et de droite à gauche

4°) Placez la main droite à plat dans le bas du dos, l’index sur le coccyx et les doigts bien écartés. Laissez glisser ainsi les doigts vers la nuque. Poursuivez vers l’épaule droite, puis vers le coude et descendez jusqu’au bout des doigts. Revenez par le côté du corps, jusqu’à la hanche. Dessinez sur les fessiers un grand mouvement infini en passant par le coccyx. Placez cette fois la main gauche sur le coccyx, remontez vers la nuque puis l’épaule gauche, le bras gauche jusqu’au bout des doigts. Revenez par le côté du corps jusqu’à la hanche et tracez le signe infini au niveau du coccyx

5°) Placez la main au niveau du coccyx et descendez vers la hanche puis vers les orteils par l’extérieur de la jambe. Remontez par l’intérieur jusqu’au niveau de l’aine puis remontez au coccyx, point de départ pour masser l’autre jambe de la même façon. Ce mouvement est à effectuer une douzaine de fois

6°)Toujours au départ du coccyx, remontez la main bien à plat et doigts écartés vers la nuque et redescendez sur le côté par la hanche, la face externe de la jambe et jusqu’aux orteils

7°)Remontez, par l’intérieur de la jambe jusqu’au coccyx puis à nouveau jusqu’à la première vertèbre cervicale. De cet endroit, dirigez-vous vers l’autre bras pour refaire le mouvement de l’autre côté. Répétez plusieurs fois ce mouvement de chaque côté (idéalement deux cent seize fois en tout)

8°) Le massé se retourne sur le dos. Cette face de son corps est alors enduite d’huile en commençant par petits cercles de l’annulaire autour du nombril dans le sens des aiguilles d’une montre. Progressivement, effectuez des cercles de plus en plus grands avec la totalité de la main jusqu’à couvrir tout l’abdomen. Effectuez du bout de l’annulaire et du majeur des petits cercles sous le sternum (plexus solaire). Faites de même aux trois autres points cardinaux autour du nombril en allant d’abord à gauche, puis en bas et enfin à droite

9°)Au départ du plexus solaire, remontez le sternum et glissez vers l’épaule puis jusqu’au bout des doigts. Redescendez par le côté et suivez la face extérieure de la jambe jusqu’aux orteils. Remontez du côté interne de la jambe vers la hanche puis vers le nombril. Effectuez un cercle autour du nombril et repartez de l’autre côté pour effectuer le même mouvement

10°)Le masseur se place maintenant à l’arrière de la tête du massé, il pose les pouces au milieu du front et les mains sur le côté. En posant les index sur les tempes, il fait glisser les pouces vers les tempes. Remontez les pouces vers le haut du front, en posant les majeurs sur les tempes, et refaites le même mouvement. Posez tous les doigts bien serrés sur les tempes et effectuez des petits cercles dans un sens puis dans l’autre

11°)Avec le pouce et l’index des deux mains, partez de la base du nez et glissez vers les lobes

12°) Frottez l’arête du nez entre le pouce et l’index dans un mouvement de va-et-vient

13°) Descendez le long du nez et pressez en vous dirigeant vers les pommettes

14°) Avec l’ongle, pressez le point situé entre la lèvre supérieure et le nez

15°) Faites glisser la main droite et la main gauche en alternance du menton aux oreilles

16°) Chassez l’air au-dessus du visage et terminez en posant vos mains en coupe sur les yeux. Attendez ainsi quelques instants. Couvrez le massé et laissez-le se reposer, se détendre autant qu’il le souhaite

Vous savez désormais tout ce qu'il y a à savoir sur le massage ayuvérdique, du moins toute la théorie. Une pratique assidue vous transformera très vite en un véritable professionnel.