Pourquoi choisir une table de massage électrique ?

par CYRILLE GAWLOWSKI

Se lancer dans le massage demande un réel investissement. Aussi bien personnel que financier. Pour une meilleure qualité de soin, l'apprenti masseur comme le plus expérimenté se doivent de choisir ce qu'il y a de mieux et de plus adapté à leur pratique. Mais à peine les recherches commencées que l'on s'y perd vite entre les différents types de tables, les accessoires... Une têtière est-elle vraiment indispensable ? Dois-je préférer une table en aluminium ? Quels sont les meilleurs prix ? Tant de questions pouvant vous rendre fou au point d'arrêter le massage pour vous consacrer à la pêche au saumon au large de l'Alaska ! Calmez-vous, rangez vos vêtements d'hiver, et décryptons tout cela ensemble.

Quels sont les différents modèles de tables ?

Il faut tout d'abord savoir qu'il n'y a pas « une » mais « des » tables de massage : pliante, fixe, hydraulique, et électrique. Cette dernière permet de nombreux réglages. Ainsi un moteur permet de changer la hauteur et l'inclinaison plus facilement si le modèle que vous choisissez possède l’option plan inclinable (proclive / declive). Un professionnel pourra ainsi choisir une table électrique s’il a le besoin et / ou l’utilité de pouvoir lever ou descendre la table / incliner etc… de facon électrique.

A qui s'adresse la table de massage électrique ?

Présentant de nombreuses fonctionnalités, elle est utile pour que le praticien dispose de la meilleure ergonomie et puisse, grâce à une commande électrique, lever et descendre la table et donc d’adapter facilement le hauteur de la table à lui-même. Par la suite, les positions spécifiques de traitement s’obtiennent avec les têtière / plans inclinables (voir déclive et proclive) ou encore l’ajout de coussins.

Par exemple, certaines tables permettent même de basculer le corps de manière à ce que le cœur soit en dessous des genoux : en position « declive » donc ici.

Elle est tout aussi idéale pour les salons de massage qui proposent des types de massage très variés. Le particulier n'en aura pas vraiment l'utilité, et se tournera vers une table fixe ou pliante selon l'espace dont il dispose.

Comment choisir sa table ?

Vous l'aurez saisi, une table de massage est un investissement. Il faut donc faire un bon choix, et pour ce faire vérifiez un certain nombre de détails de l'appareil. La qualité du matelas est primordiale, la mousse devant être suffisamment confortable. Quant au revêtement, le polyuréthane offre une meilleure résistance au temps et à l'usure que du PVC standard. La plupart des tables sont fabriquées en bois ou en aluminium, les deux étant très solides : le choix reste une question de style (et de nettoyage également). Bref, acheter une table électrique est l'assurance d'investir dans ce qui se fait de plus pratique. La cavité faciale, quant à elle, est indispensable lorsque la personne se met en position allongée sur le ventre. Et si vous pouvez opter pour une têtière, c'est encore mieux, celle-ci permettant de régler la hauteur de la tête. Sachez qu'il existe deux structures possibles pour votre table électrique. Leur différence réside dans la position des pieds de table :

Gardez à l'esprit que c'est un investissement à long terme. Ainsi mieux vaut choisir une table, dans la limite de votre budget qui résistera au temps.

Le prix doit-il influencer votre choix ?

Fabienne Krotoff, Ostéopathe, conseille à ce sujet d’opter pour une table en leasing. Il vous suffira de payer des versements mensuels. Si vous optez pour cette solutions, faites très attention que le leasing ne soit pas plus long que la période de garantie et vérifiez le cout total du leasing

En parallèle, vous pourrez faire passer en frais ce que l’on dépense dans l’année pour la table et donc le déduire en charge (si vous avez choisi un régime fiscal en frais réels ou auto-entrepreneur)

Il faut savoir qu’en prenant une table électrique, vous optez théoriquement pour la « Rolls Royce » des tables de massage. Faisant partie de la catégorie des tables fixes, elle se distingue néanmoins de celles-ci par ses réglages s'effectuant grâce à des commandes électriques. Ainsi, en fonction des options choisies, de nombreuses positions sont possibles : l'inclinaison du dossier et des repose-pieds mais aussi la hauteur peuvent être modifiés selon les besoins du masseur et de son patient.

Qui dit plus de fonctions dit prix plus élevé : comptez entre 900€ et 5000€. Et pensez à vérifier la garantie. Celle-ci doit durer au moins 3 ans et vous évitera d'éventuels soucis : mieux vaut prévenir que guérir. La table électrique est donc très utile, à condition bien sûr de savoir ce que l'on veut en faire.

Ce n'est certes pas la table qui fait le masseur, mais elle reste un outil indispensable au confort de votre patient. D'après vous, en quoi une table de massage électrique vous serez utile ? Donnez-nous votre avis en laissant un commentaire.

Avec la collaboration de Fabienne Krotoff

Fabienne Krotoff Ostéopathe à Paris XVe.

Je poursuit des formations en parallèle, notamment dans le domaine de la périnatalité.