Quels accessoires ajouter à ma table de massage ?

par SIMON MUZI COHEN

Vous l'avez compris, la table de massage qui convient à la fois au praticien, à son activité, aux types de massages qu'il offre et à l'ensemble de sa clientèle ... est difficile à trouver. Vous devrez faire votre choix en fonction du critère qui vous semble le plus important.

Les seuls accessoires que l’on peut rajouter après l’achat sont ceux non ‘inclus’ dans la table : coussin, tabouret, surmatelas etc… Pour ce qui est des : têtière, accoudoirs, repose bras, forme du plateau, densité mousse etc… les options sont le plus souvent à prendre dès le départ lors de l’achat de la table car on ne peut pas les ajouter par la suite.

Pour commencer, il convient d’énumérer les accessoires qui s’achètent au même moment que votre table.

Les accoudoirs

Encastrés sur les côtés de votre table de massage, des repose-bras offrent un plus grand confort aux clients lorsqu'ils sont installés sur le dos, et vous permettront de gagner une vingtaine de centimètres en largeur. Ainsi, même les plus corpulents seront confortablement installés, et vous resterez proche de votre table pour masser sans trop courber le dos.

Les accoudoirs font partie des accessoires qu’il vous faudra acheter dès le départ.

On trouve également des repose-bras (ou repose poignet selon les marques), à fixer en-dessous de la table, au niveau de la tête. Vous pouvez opter pour cette solution si vous ne massez vos patients qu'en position allongée sur le ventre.

Faites attention au mode d’abaissement des accoudoirs : certains ne se ‘mettent pas’ sous la table et créé donc une épaisseur vous ‘éloignant’ de la table et donc de votre patient. Ils permettent d’augmenter la largeur de la table et donc le confort du patient. Certains sont amovibles et d’autres non. Fabienne Krotoff, Ostéopathe.

La Têtière

La cavité faciale c’est le trou qui permet de recevoir la face du patient en position allongée sur le ventre : vous pouvez très bien avoir une cavité faciale sur votre table sans têtière : le trou est alors directement inclus dans le plateau de la table. Et vous pouvez avoir une têtière avec ou sans trou.

La têtière est un appui-tête qui permet d’allonger la table d’une vingtaine de centimètres, voire plus selon les modèles et le ‘sur mesure que l’on peut demander sur les tables hydraulique ou électrique. Elles ont le plus souvent un trou au milieu afin d’accueillir adéquatement le visage du patient. On parle alors de cavité faciale (que certaines tables peuvent inclure au sommet de la table, sans extension).

La têtière peut être fixe (elle ne bouge pas) ou mobile (de façon manuelle ou électrique etc…) en fonction de la table que vous avez choisi.

Facile d’utilisation, cet accessoire est indispensable si votre patient est amené à être allongé sur le ventre plus de 15 minutes. Elle est notamment utilisée par des sportifs de grande taille.

NB : si en tant que professionnel, vous suivez un sportif sur des évènements en déplacement, une têtière amovible vous sera très utile pour que votre table soit le moins encombrant possible et donc assez courte sans la têtière.

Il est possible de régler l'inclinaison, sur certains modèles, ce qui peut s'avérer utile selon votre pratique.

Vous aurez également besoin d'une housse de protection en coton, lavable en machine, spécialement adaptées à la forme en U de cet accessoire ou de protections jetables, en papier, pour des questions d’hygiène.

A l'autre bout de la table, une rallonge de pied vous fera gagner 25 cm et permettra à votre client de ne pas avoir ses jambes dans le vide.

Fabienne Krotoff, Ostéopathe, nous précise qu’il existe plusieurs commande pour régler la position de votre têtière : soit manuellement, soit avec un piston (hydraulique ou électrique). Dans le deuxième cas, vous pourrez continuer à masser/mobiliser votre patient tout en actionnant simplement avec une pédale le mouvement de la têtière. Elle ajoute :

« Vérifiez que la distance entre la têtière et la table soit réglable : sur beaucoup de modèles les têtières sont trop loin et le patient ayant la tête au bord de la table risque d’avoir ses épaules dans le vide ! »

Viennent ensuite les accessoires qui ne sont pas nécessairement vendus avec les tables directement.

Les coussins d'appui

Les coussins s’avèrent utiles lorsque vous voudrez faire prendre une position bien particulière à votre patient. À noter que ces accessoires d’appoint ne pourront aucunement se substituer à l’inclinaison qu’offrent certaines tables de massage.

De forme cylindrique ou demi-cylindrique, vous les placez en fonction des besoins des clients, par exemple sous leur tête. Vous pouvez opter pour un coussin en forme de trapèze pour soutenir les genoux, et ainsi soulager son dos. Il existe au total une dizaine de coussins qui permettent de mettre une partie du corps dans une certaine position pour travailler : les coussins ont donc une utilité thérapeutique et ne servent pas seulement à mettre le patient dans une position confortable nous précise Fabienne Krotoff, Ostéopathe.

Les professionnels pourront également avoir recours à un coussin type coussin d’allaitement à passer sous la patiente pour que cette dernière puisse s’allonger en position ¾ sur le ventre.

Les protections

Quelque soit le revêtement que vous avez choisi, vous aurez besoin de protéger votre table de massage avec une housse de protection en coton, facile à laver en machine. Ou vous pourrez opter pour du drap d'examen, en papier : sachez que certaines tables sont équipées pour recevoir un rouleau distributeur, qui vous facilitera grandement la tâche. Dans les instituts de beauté et les salons de massage, où l'esthétique des lieux a son importance, une housse en tissu coloré sera plus agréable à l’œil. Bien sûr, cela ne vaut pas pour le massage ayurvédique, qui se pratique directement sur la table de massage, dont le revêtement et la forme doivent être conçus pour résister à l'huile végétale

Une housse à roulette si vous vous déplacez

Les fournisseurs vendant des tables pliantes vous proposeront souvent une housse de transport avec roulettes. Les tables pouvant aller d’une dizaine de kilos à plus de 20kg, ce type de housse pourra largement faciliter le quotidien de ceux qui transportent souvent leur table.

Un tabouret pour bouger en toute liberté.

Enfin, si vous exercer en cabinet, vous pourrez enfin opter pour un tabouret à roulette lui aussi qui vous permettra une meilleure continuité dans votre massage.

À noter que certaines marques pourront vous vendre, pour un prix plus élevé que la moyenne, le tabouret en même temps que la table. Attention à bien vérifier les prix pratiqués sur le marché.

Pour résumer :

Besoin d'autres conseils ?

Vous pouvez jeter un oeil à notre Guide d'achat des tables de massage.

Avec la collaboration de Franck DELOUX

Franck DELOUX Praticien Massage Bien Être à MOURS (95).

Avec la collaboration de Nicolas Cardonne

Nicolas Cardonne Masseur Kinésithérapeute à Toulouse (31), au cabinet de kinésithérapie "Côté Kiné". Mon ambition est de mettre en place une approche kinésithérapique à la fois humaine et en continuelle formation.

Avec la collaboration de Thibault Biason

Thibault Biason Masseur Kinésithérapeute à Toulouse (31), au cabinet de kinésithérapie "Côté Kiné". Passionné de rugby, je travaille régulièrement dans le milieu sportif.