Rencontre avec Joëlle Wauquier, spécialiste en soins énergétiques

par CYRILLE GAWLOWSKI

Malea a eu l'opportunité de rencontrer Joëlle Wauquier, spécialiste en soins énergétiques, notamment du Reiki. "Femme passionnée de la vie et passionnée dans la vie", elle vous fait partager aujourd'hui ses connaissances en matière de santé et de bien-être...

Pourriez-vous brièvement présenter à nos lecteurs qui vous êtes et votre activité, ce qui fonde son originalité ?

Je m'appelle Joëlle Wauquier, épouse Bosmans, j'ai 56 ans et je pratique le massage Tantrique depuis 3 ans maintenant. C'est un massage original par sa pratique, c'est à dire par sa douceur, son toucher sensuel et son éveil des sens. J'ai également étudié le Reiki qui est un travail sur les énergies et qui aide les personnes à se ressourcer.

Pourriez-vous nous développer votre parcours ?

J'ai toujours aimé le contact avec les gens et lorsque j'étais en Belgique, j'ai travaillé dans une école comme secrétaire/éducatrice. Les récréations se passaient en un défilé d 'enfants qui venaient se faire soigner et bénéficier de mes soins. Je pratiquais beaucoup le "Do In", un travail sur les énergies. Même les adultes se prenaient au jeu !

Les années ont passés et les évènements aussi. Je me suis installée en 2008 en France et là, mon besoin d'aider les gens et d'être proche d'eux est revenu au galop. Je me suis ainsi décidée à suivre une formation chez "Claire de Lys" à Paris. Ce fût un moment très fort en échange et en richesse. Je me suis installée à mon compte en 2009. Donc voilà plus de 3 ans que je pratique ce massage.

Entre temps pour avoir plus d'une corde à mon arc, j'ai décidé de suivre des cours de Reiki et de Bio-Magnétisme à Paris chez Jean-Marie Bataille.

Pouvez-vous nous parler d'Idris Lahore, le fondateur de l'école où vous avez étudié le Reiki ?

Idris Lahors a été initié par son grand-père qui lui a été reçu son enseignement directement de Mikao Usui (NDLR : considéré comme le pionnier dans les recherches sur le Reiki). Il est riche d’une expérience de plus de trente ans. L’originalité de son approche réside en la synthèse de ses propres sources traditionnelles moyen-orientales avec des travaux les plus importants dans le champ systémique (en particulier ceux de Bert Hellinger, Insa Sparrer et Matthias Varga von Kibéd). A cela s'ajoute l'intégration de ses connaissances des pratiques psycho-corporelles et des nouvelles psychothérapies énergétiques dont il est l’un des pionniers.

Encore peu connu en France, ses ouvrages sont cependant déjà traduits dans une dizaine de langues et ont comme thèmes principaux : médecine et psychothérapie alternatives, évolution personnelle et spiritualité.

Vous avez suivi une formation en psychologie : est-ce que ça vous apporte un plus dans votre pratique ?

Oui, parce que les gens que je côtoient ont besoin de se confier. Je joue le rôle de confidente et de personne qui apporte du bien-être. J'écoute et conseille. J'ai besoin de donner et par cet échange j'arrive à rassurer les personnes. C'est tout un travail très enrichissant .

Comment définiriez-vous le Reiki ? Pourquoi le choix de cette discipline ?

Le Reiki n'est pas du massage mais un travail sur les énergies dynamiques qui aident la personne à « aller mieux ». Je peux exercer le Reiki pendant le massage si la personne désire que je l'aide pour un problème (par exemple une douleur à l'estomac), et ce par l'imposition des mains. Je pratique aussi des soins à l'aide du Reiki sans pratiquer de massage. Chacun choisi ce qui est le mieux pour lui.

Quel matériel et produit utilisez-vous dans votre pratique quotidienne du métier ?

Pour le massage lui même, j'emploie une huile de massage, non grasse et inodore, toute pure, et sans ajouter d'huile essentielle. Je place la personne sur un futon, un matelas à même le sol, sur lequel je place des serviettes de bain. Pour l'ambiance, j'ajoute des bougies, de la musique et de l'encens. Une petite lampe de sel sert de lampe tamisée.

Quant au Reiki, j'emploie une table de massage recouverte d'une serviette de bain. Enfin pour le Bio-Magnétisme, j'emploie aussi la table de massage, des marqueurs pour repérer les points douloureux, des lingettes pour nettoyer le patient après le travail effectue.

Comment résumeriez-vous les bienfaits prodigués par un massage réalisé par un professionnel compétent ?

Détente, bien-être et énergie.

Que pensez vous de la distinction imposée par la loi entre « massage » (à visée thérapeutique pratiqué par les kinés) et « modelage » (pratiqué par dans les instituts esthétiques) ?

Chez un Kiné, le travail est plus mécanique. Le but est d'enlever la douleur. Alors que dans un institut, le but est de détendre, relaxer. Le travail est beaucoup plus doux.

Quels sont vos projets pour l’avenir ? Comment comptez vous faire la promotion de votre discipline… ?

Je vais continuer les massages et l'étude du Reiki et du Bio-Magnétisme. Plusieurs sites Internet sont également en route.