Rencontre avec Lambert Hô, fondateur de l'institut "Ergotonic"

par CYRILLE GAWLOWSKI

Dire que Lambert Hô est un professionnel expérimenté serait un euphémisme. L'acupression, l'Ayurvéda, le massage thaï et la réflexologie sont quelques unes des disciplines qu'il a appris a maîtriser lors de ses nombreuses formations de par le monde. De retour en France, il choisit de partager ses connaissances en fondant l'institut de formation "Ergotonic".

Malea : Pour commencer, pourriez-vous brièvement présenter à nos lecteurs qui vous êtes, comment vous en êtes arrivé au massage ?

Lambert Hô : J’ai commencé les arts martiaux par le karaté vers l’âge de six ans, mais c’est auprès des boxeurs thaïs qui venaient s’entraîner en France que j’ai fait mes premiers pas dans l’art du massage. De 1984 à 1994, j’habite aux Etats-Unis, où je m’entraîne au taekwondo et à l’hapkido. En parallèle, je travaille avec des experts en massage coréen et en réflexologie. J’étudie également diverses techniques de relaxation (biofeedback, hypnose, sophrologie, PNL) à l’Hypnosis Motivation Institute de Los Angeles.En 1992, je suis les cours de massage thaï traditionnel et de méditation d’Asokananda en Thaïlande. Puis je me perfectionne à la réflexologie plantaire au Shi Point Natural Healing Center, en Malaisie. Et en 1994, je m’installe au Vietnam pour quatre ans. Monsieur Jean-Claude Catherine me formera alors à ses techniques, et ensemble nous mettrons au point des protocoles associant l’acupression, l’Ayurvéda et la réflexologie.A mon retour en France, je fonde Ergotonic pour partager mon expérience avec le plus grand nombre. Je choisis des praticiens et je les forme à mon art du massage et de la relaxation énergétique. Depuis 2001, Ergotonic dispense des massages, des formations à la gestion du stress en entreprise et des animations bien-être autour des 5 sens pour les événements professionnels.

Sur votre site, on peut lire que « c’est auprès des boxeurs Thaï [que vous faîtes vos] premiers pas dans l’art du massage ». C'est une manière pour le moins originale de faire ses premiers pas dans le monde de la relaxation ! Pouvez-vous nous expliquer cette période ?

En effet, c’est lors de mes premiers entraînements avec les boxeurs thaïlandais que j’ai découvert le massage thaï. Le Tai Chi est un art martial, le Qi Gong est proche, et les différents massages énergétiques asiatiques utilisent aussi le souffle, le Qi et les postures.

Vous vous êtes perfectionné au fil des années, en vous formant à plusieurs disciplines. Aujourd'hui, que retirez-vous de ces longues années d'expérience ?

C’est important de connaître différentes techniques, mais c’est en pratiquant à plusieurs que l’on peut progresser le plus facilement.

Il existe des quantités d'écoles et formations au massage bien-être, en France ou à travers le monde. Selon vous, quelle est la meilleure manière d'apprendre le massage ? Quel conseil donneriez-vous à un débutant ?

Après avoir appris les basiques des techniques à l’huile et d’acupression, je conseille aux praticiens d’échanger avec d’autres masseurs ou relaxologues. Pour les massages asiatiques, il est important de suivre des stages en Asie, et de se retrouver ainsi immergé dans la culture du pays.

D'où vient le nom « Ergotonic » ?

J’ai choisi le nom « Ergotonic » car je tenais à la notion d’énergie, et à l’idée d’une entreprise tonique. La première partie du mot, "Ergo", provient de la racine grecque qui signifie « travail ». Et l’ergonomie, l’étude scientifique de la relation entre l’homme et ses moyens, méthodes et milieux de travail.

Qu'est-ce qui distingue Ergotonic des autres masseurs à domicile ?

C’est un réseau de praticiens de différents horizons qui se connaissent depuis près d’une dizaine d’année pour la majorité. Notre notoriété fait que nous ne travaillons que sur rendez-vous.

Quels types de formations et massages proposez-vous ?

Nous proposons des formations à la gestion du stress aux entreprises. Nos modules sont basés sur les différentes techniques de respiration, sur les arts énergétiques en général (Do-in, Qi Gong, massages énergétiques, Thaï Chi et Yoga). Ces ateliers ont pour but d’apporter différents outils simples et efficaces pour faire face au stress dans l’entreprise ou la vie quotidienne. A cela s’ajoute nos formations gestes et postures dispensées par des masseur- kinésithérapeutes et ergonomes.Nous sensibilisons également à la nutrition et à la méditation laïque ou de pleine conscience. Des formations au massage assis, Qi Gong & Yoga pour les particuliers, dans nos locaux ou à domicile, sont également proposées.

Quels sont les massages les plus couramment demandés par vos clients et pourquoi selon vous ?

Nous travaillons essentiellement pour les entreprises, et la technique la plus efficace pour le bureau est le massage assis d’acupression. Les séances idéales durent 20 minutes, suffisantes pour le praticien efficace pour relaxer et redonner de l’énergie à son client. Cette prestation est aussi adaptée aux entreprises qui ne peuvent pas mettre en place des cours collectifs pour des raisons logistiques. L'un des principaux objectifs du massage assis est de stimuler la circulation sanguine et de l'énergie (Qi) dans le corps. Le flux sanguin suit le circuit de l'énergie, ouvrir ce circuit contribue à améliorer simultanément la vitalité.Il est primordial que ces séances soient régulières pour un effet optimal. Plus vous vous sentez bien, plus vous êtes performant : l'amélioration de votre flux énergétique est non seulement bénéfique pour les zones touchées, mais elle accroît également votre bien-être et vous permet d'avoir un état d'esprit plus positif. Cette combinaison gagnante vous permet d'évoluer au sommet de votre forme tout en apportant le flux énergétique nécessaire pour être endurant.

Vous avez développé une « Animation 5 sens ». En quoi cela consiste exactement ?

Les animations autour des 5 sens constituent la continuité de nos prestations sur les événements. Je diffuse depuis 2001, sur nos stands ou lors de nos prestations, des huiles essentielles et de la musique douce pour parfaire l’ambiance.C’est grâce à la Fédération Française de la Couture que j’ai pu créer le premier Espace 5 sens en 2004. Un espace feutré sombre avec des combinaisons de couleurs relaxantes, diffusion d’huiles essentielles et de musiques douces, massages, et différentes sortes de thé pour atterrir en douceur. Les animations polysensorielles sont très intéressantes pour les besoins de marketing et de communication.

Vous développez plusieurs approches pour lutter contre le stress, fléau de ce nouveau siècle. Selon vous, comment combattre le stress au quotidien ?

J’ai une approche très globale, holistique. Faire régulièrement de l’exercice, bien respirer, manger des produits sains qui nous conviennent, et renforcer son mental par la pensée positive. Pratiquer la méditation laïque ou religieuse. Il faut choyer son psychisme et s’élever spirituellement pour vivre en harmonie avec son environnement.

Quel serait votre conseil à nos lecteurs pour choisir un bon praticien en massage bien-être ?

Faites comme pour une interview d’embauche : demandez son parcours, ses compétences et ses motivations. Après, écoutez votre cœur. Si il ou elle prétend « soigner », attention : n’oubliez pas que cela reviendrait à une pratique illégale de la médecine.

Pourriez-vous partager avec nous une anecdote particulière portant sur votre vie de masseur ? Une séance de massage en particulier ? Ou une rencontre peut-être ?

Ma rencontre avec une kinésithérapeute de 85 ans, passionnée par son métier. Elle me transmet les techniques qu'elle a mis au point, notamment son travail important sur le ventre et les torsions. C'est un vrai moment d'échange intergénérationnel.

Quels sont vos projets pour l’avenir ?

Je projette de créer une SCOP autour du bien-être en France. J’aime le concept de la coopérative où tous les participants collaborent positivement pour développer un réseau de professionnels du bien-être impeccables, et toujours dans la bonne humeur.