Ayez le bon réflexe en consultant les schémas de réflexologie plantaire

par GUILLAUME FOURNEL

Peut-être connaissez vous la réflexologie ? Cette discipline utilise les points de pression afin de travailler les différentes parties du corps. En effet elle part du principe selon lequel les différentes zones et points réflexes sont liés à des parties précises du corps, et que corps et esprit entretiendraient une relation étroite. Stimuler régulièrement ces points réflexes améliorerait l’état de santédes parties du corps qui leur correspondent. Cette stimulation passe par l'utilisation des pouces, des doigts et des mains pour appliquer une pression à certaines zones des pieds, des mains ou des oreilles. Le pied est par exemple une zone extrêmement complexe puisqu'il possède plus de 7.200 terminaisons nerveuses. S'y retrouver au début n'est donc pas chose aisée.Il existe fort heureusement des schémas de réflexologie plantaire donnant l’emplacement des différentes zones réflexes du pied. La couleur associée à une zone sera identique à la partie du corps qui lui correspond. Chaque zone ayant une couleur spécifique, il est plus facile de distinguer les différentes zones réflexes les unes des autres.

Comment lire ces schémas ?

Les schémas de réflexologie plantaire, ou comment repartir du bon pied. Ces schémas représentent le pied sous plusieurs angles. L’angle le plus détaillé est la plante, qui possède le plus de zones réflexes. Il y a également un angle de côté et de dessus du pied, pour chacun des deux. Chaque pied est représenté séparément car

les régions réflexes y différent

. Ce schéma est en général imprimé recto verso. Le dessous du pied est illustré au recto et les autres angles de vue au verso.

La totalité de la surface des schémas de réflexologie plantaire est imprimée afin d’indiquer quelle partie du corps correspond à quelle région du pied. Certaines sont plus détaillées que d’autres, ce qui peut parfois les rendre un peu confuses. D'autres schémas utilisent un système de numérotation : la région du pied est alors désignée par un numéro, numéro ensuite annoté en bas de page avec la partie du corps correspondant. D’autres schémas, au contraire, se contentent d’indiquer la partie du corps correspondante directement autour du schéma.

Comment se procurer ces schémas ?

Ils sont vendus

sous différents formats

: très grand, grand, moyen, petit format de poche, et il existe même un format-portefeuille pour une vérification rapide. Ils sont vendus sous protection plastique pour éviter d’être abimés. Si vous désirez accrocher ce schéma sur un mur pour pouvoir le consulter facilement, alors nous vous conseillons

un format de grande taille

. A l'inverse, si vous en avez besoin pour voyager,

le format de poche

est idéal pour tous les déplacements. Les grands formats sont bien sûr plus lisibles que les plus petits, mais ces derniers sont parfaits si vous voyagez souvent.

La plupart des schémas de réflexologie sont fournis avec un petit manuel qui explique succinctement les différentes zones du schéma, mais si vous désirez approfondir vos connaissances sur la réflexologie plantaire, alors nous vous conseillons d’acheter à côté un manuel d’apprentissage ou un livre de massage spécialisé.

Suite du dossier "

Les accessoires de réflexologie

"

Partie 1 : Qu'est-ce que la réflexologie ?Partie 2 : Les gants de réflexologiePartie 3 : Le tapis de réflexologiePartie 4 : Les chaussettes de réflexologiePartie 5 : Le kit de réflexologiePartie 6 : Les schémas de réflexologie plantaire

Avec la collaboration de Nicolas Hyung Jin SIMONET

Nicolas Hyung Jin SIMONET Pédicure-Podologue, à la Clinique Pasteur, Toulouse, diplômé à l'institut de formation de pédicurie et podologie de Purpan, spécialisé en pédo-diabétologie, titulaire d'un D.U en podologie du sport et d'une formation dans l'éducation thérapeutique du patient. « Chaque nouveau jour est pour moi un apprentissage. Il est essentiel de s'informer et toujours rester ouvert. La podologie évolue vite, ses connaissances peuvent, en cinq ans, être frappées d'obsolescence. Ma vision de la podologie et de la santé : inscrire nos démarches dans la pluridisciplinarité.