Mercredi 23 février 2022, par Mélio ARJONA.

LE RÔLE DES ÉMOTIONS

Illustration de différentes émotions

    Les émotions, si elles ne sont pas gérées, peuvent vite polluer notre vie privée. La capacité à mieux les accepter s’appelle l’intelligence émotionnelle. Ainsi, afin d’en faire une force plutôt qu’une faiblesse, il vaut mieux savoir les identifier, les comprendre et les exprimer.

IDENTIFIER SES ÉMOTIONS

    Qu’elles soient agréables ou non, nous ressentons tous des émotions, naturellement. Il est normal d’être en colère, de se sentir honteux ou triste. Tout comme il n’est pas obligatoire de rire, d’être joyeux ou apaisé. Les émotions sont propres à chacun, tout comme les réactions et expressions qu’elles enchaînent.

    L’identification d’une émotion sera la première étape qui pourra vous permettre de mieux gérer celle-ci. En effet, sans savoir de quoi il s’agit, il est souvent difficile de régler le problème. Mettre le doigt sur la nature de l’émotion ressentie (et si l’on peut, de sa provenance) sera déjà un grand pas vers la réconciliation émotionnelle.

    La première étape étant passée, il s’agit maintenant de comprendre ce que l’on a réussi à identifier.

COMPRENDRE SES ÉMOTIONS

    Afin d’exprimer au mieux ce que l’on ressent et d’être compris lorsqu’on le fait, il est important de comprendre nous-même nos émotions.

    Maintenant que nous avons réussi à les identifier, nous pouvons donc chercher à les comprendre. Comprendre une émotion, c’est comprendre les choses qui se cachent derrière celles-ci : la réaction, le besoin, la perception ou encore la conséquence (l’action qui en découle, l’expression du sentiment).

    Prenons un exemple : un ami vous fait un reproche concernant un type de comportement qu’il n’apprécie pas chez vous. Cela vous rend particulièrement triste et cela fait maintenant plusieurs jours que vous y pensez sans cesse. Vous pensez que ce qui vous rend terriblement triste est le simple fait que cette personne vous ait fait un reproche. Or, il y a plus de choses derrière cela. En réalité, votre besoin d’être estimé et de reconnaissance au sein d’un groupe n’est pas comblé. C’est finalement cela qui vous pèse plus que le reproche en lui-même. La perception sera le fait que vous vous rendez compte que vous apportez beaucoup d’importance au regard que les autres peuvent avoir sur vous.

    À partir de ce constat, vous pourrez effectuer un travail sur vous-même afin de mieux gérer ce que vous ressentez la prochaine fois qu’une situation similaire vous arrive.

EXPRIMER SES ÉMOTIONS

    Maintenant, passons à l’étape qui peut sembler la plus compliquée : l’expression de ses émotions.

    L’expression de ses sentiments a de nombreux intérêts : informer notre interlocuteur de ce que l’on ressent, faciliter la relation avec notre interlocuteur, mieux gérer nos émotions à l’avenir ou simplement se sentir plus léger. Cette expression peut être individuelle comme adressée à quelqu’un d’autre.

    Elle doit être faite de manière sincère, afin que le message que vous souhaitez réellement faire passer soit clairement compris par votre interlocuteur. Par exemple, lorsqu’un parent exprime de la colère envers son enfant alors qu’en réalité, il (le parent) ressentait de la peur.

    Les émotions seront toujours là, elles nous permettent de vivre le moment présent et de le ressentir de manière unique et personnelle. Elles nous permettent également de mettre des mots sur ce que l’on ressent et cela peut nous aider à communiquer avec les autres.

Sources