Comment ne pas se tromper de tapis de massage ?

par CYRILLE GAWLOWSKI

Vous vous lancez dans le massage au sol mais vous ne savez pas comment choisir votre tapis ? Le massage se développe à une vitesse fulgurante un peu partout : les instituts spécialisés se multiplient, on trouve des masseurs dans les métros, les cafés... Et ce développement apporte avec lui un choix de matériel toujours plus large. A chaque type de massage est associé un équipement précis afin que le confort du patient soit toujours assuré. Ainsi on trouve la chaise de massage pour le massage assis, la table de massage pour les massages traditionnels... Et le massage au sol n'échappe pas à la règle. Certains massages sont plus efficaces s'ils sont pratiqués au sol. Contrairement à une table, le sol propose une étendue beaucoup plus vaste permettant des mouvements de shiatsu ou de yoga. Le choix de matériel proposé est tout aussi vaste, et les critères de sélection sont nombreux. Comment bien choisir ? Pas de panique, Malea vous guide... « Hajime ! »

Quels types de massage sur mon tapis ?

De nombreux massages s'effectuent au sol, dont le plus connu est le shiatsu, thérapie d'origine japonaise prise très au sérieux au pays du Soleil Levant. Masser au sol permet de nombreuses possibilités car il offre au masseur une plus grande surface qu'une table : la liberté de mouvements et de positions est quasi totale. De nombreuses techniques de relaxation voient ainsi leurs effets décuplés si elles sont pratiquées à même le sol. L'espace s'offre à vous : à vous de vous l'approprier. Bien entendu le client n'est pas en contact direct avec le sol, et vous devez tous les deux être à l'aise. Oui oui, vous aussi. Il est important de trouver un support de travail confortable pour vous, parce qu'autrement vous transmettrez votre stress à votre patient. En bref, sans bon instrument pas de bon musicien ! Pour le massage au sol, vous avez le choix entre le futon et le tatami. Tous deux d'origines japonaises, certains préfèrent masser sur un tatami, d'autres sur un futon. D'autres encore règlent la question en associant les deux. «Quelles différences ? » demanderez-vous. Les voici.

Le tatami, quand simplicité rime avec efficacité

Longtemps utilisé pour les compétitions d'arts martiaux, le tatami est un tapis servant à atténuer les chocs lors des chutes. Ironiquement, cet outil qui permettait de vous faire tomber la tête la première a été développé depuis pour la relaxation. Ce nouveau tatami « pacifique » se distingue de l'ancien par sa douceur et sa souplesse (permettant de le plier pour le transporter partout). Fabriqué en latex, sa légèreté n'a d'égal que sa solidité, le latex supporte en effet des poids important. Cette matière est également complètement végétale et ne contient donc aucune toxine dangereuse pour le corps. Le latex est ensuite enveloppé dans de la paille Igusa, une plante asiatique tissée pour encore plus de confort. Cette paille possédant de nombreux trous, le tapis respire et ne diffuse pas de mauvaises odeurs. Les tatamis de massage sont vendus à une fourchette de prix très large, à savoir entre 25 € (le carré) et 300 €. Il se décline en plusieurs couleurs et dimensions. Et faîtes bien attention à ne pas les confondre avec les tatamis utilisés pour les arts martiaux.

Comment bien choisir son futon ?

A l'origine, le futon est un lit traditionnel japonais qui, par commodité, peut être rangé après utilisation. Dans le cas présent, le but n'est pas d'y endormir votre patient mais bien de le relaxer. En massage le futon est utilisé pour les techniques shiatsu, la relaxation coréenne ou encore le massage thaïlandais. Concernant les dimensions, deux mètres de longueur suffisent à accueillir les petits comme les grands. Quant à la largeur, 160 cm permettront à votre client d'être bien installé, et vous de prendre place à ses côtés. En effet, vous placerez vos genoux sur le futon de manière à ne pas vous les abîmer. Pour l'épaisseur, optez pour 12 à 16 cm. Votre futon s'affaissera les premières semaines : ne retournez pas chez votre vendeur hurler au scandale, c'est un phénomène normal et naturel. Au bout de quelques semaines il aura pris sa forme finie et ne bougera plus. Vous trouverez des futons entre 65 € et 460 €, selon les dimensions et la qualité du produit.

Quelle texture pour votre futon ?

Vous avez plusieurs choix s'offrant à vous à ce niveau. Le coton est la matière traditionnelle. Jetez un oeil au matelas : si le coton a la forme d'une plaque uniforme en longueur et largeur, vous êtes en présence d'une matière de qualité. Le matelas du futon peut également contenir une couche de latex ou de coco, afin d'éviter les risques de déformation et pour aérer le futon.Le tatami est parfois utilisé en complément du futon, comme un sommier. Il permet d'isoler le futon du sol en le protégeant du froid et de l'humidité, rallongeant ainsi sa longévité (surtout si votre futon est en coton). Cette combinaison est optimale.

Comment entretenir mon matériel ?

Un bon futon dure 15 ans. Une astuce consiste à retourner régulièrement le futon de façon à ce qu'il ne s'affaisse pas toujours aux mêmes endroits. Concernant l'hygiène, il suffit d'exposer votre futon au soleil, vous vous débarrasserez ainsi de son humidité.

Vous avez toutes les cartes en main pour faire le meilleur choix. Quel que soit ce choix, gardez à l'esprit que la guitare ne fait pas nécessairement le guitariste. La guitariste doit simplement savoir accorder sa guitare... Et selon vous, en quoi un futon vous serait utile ? En avez-vous déjà possédé un ? Donnez-nous votre avis en laissant un commentaire.